Tremblez citrouilles, résonnez yeux pochés : en plus d’être la journée des enfants, mercredi c’est la fête des morts, wouhou ! Les ensanglantés en loques vont défiler dans les rues, les mioches US vont quémander des bonbons pour célébrer ceux qui ont pris des RTT ad vitam eternam (alors que de leur côté les vivants continuent de se coltiner les tête-à-tête de 7 heures du mat’ avec la serpillère de Mme Ramirez qui s’excous’ pour l’odor dé Javeoul).

Il y a des jours, on aimerait mieux être morts. Justement…

Partant de ce joyeux constat émis au zénith de ma positivité, demandons-nous si ça ne vaudrait pas le coup de s’approcher de ceux qui trépassent leur temps à la fraîche et à l’horizontale, et allons chercher entre les allées du père Lachaise des gaillards susceptibles de nous retourner la ciboulette avant qu’on ait envie de se tirer une balle dedans.

Les morts, c’est du bonheur ! Ils sont beaux, car auréolés de bonté. Ils sont intelligents, car personne ne peut les contredire. Ils sont spirituels… ça, forcément. Quand on pense que 100% des vivants sont potentiellement des morts et que la moitié de cette population est de genre masculin, on est en droit de se dire que rien n’est jamais perdu.

L’avantage du mort, c’est que :

1 – Vous pouvez vous faire plein de films sur lui, personne n’ira vous le reprocher. Qui serait assez cinglée pour raconter comment Jim Morrison l’a prise en levrette appuyée sur un strapontin qui grinçait entre Marcadet-Poissonniers et Jules Joffrin ? Personne. Et pas seulement parce que deux minutes pour une levrette, c’est trop peu.

2 – Il est muet. Ça, c’est vraiment un avantage.

3 – C’est une tombe. Mieux qu’au confessionnal. Balance tes petits tracas, il ne les répétera jamais.

4 – Il est très économique.

5 – Il ne ronfle pas.

6 – Avec lui, vous aurez toujours des fleurs.

En mot comme en cent : vive les morts !

 

L’inconvénient du mort, c’est que :

1 – Tout le monde peut vous le piquer. Il suffit d’aller jeter un œil sur la tombe de Victor Noir pour constater que nombre de femmes cherchent à augmenter leurs chances de fertilité. Il faut bien reconnaître qu’un homme sculpté de façon si flatteuse mérite bien qu’on partage avec les copines.

2 – Il est sourd. Qu’il se taise, super. Mais qu’il n’écoute pas : non.

3 – Il est nul au tennis.

4 – Il n’est pas très démonstratif.

5 – Il peut manquer de conversation.

6 – Côté cardio, c’est pas une bombe. Donc, si vous cherchez un homme performant pour la vie, réfléchissez à bien choisir un mort en bonne santé.

7 – Il n’est pas gai. Sauf si votre homme, c’est Oscar Wilde.

Les gibiers alentour

J’entends déjà certaines s’exclamer « Oui, mais moi ce que je veux, c’est un vrai homme ! Un homme vivant ! Tout ça et tout ça. ». D’accord. À toutes celles-là, je réponds « Hé ! Les filles, faudrait peut-être voir à ouvrir son champs de vision ? » Open up, girls ! Open up !

Autour des lieux de repos éternel, qui trouve-t-on ? Des pizzérias parfois, des pompes funèbres c’est inévitable, des maternités si vous êtes dans la 15ème arrondissement de Paris, mais surtout…

> Des fleuristes, évidemment ! Quoi de plus romantique qu’un fleuriste ? Alors une fois que vous aurez vadrouillé entre les charmilles silencieuses, pénétrez dans un fleuriste (le magasin, nous sommes d’accord) choisissez un beau bouquet et dans un sourire innocent (le n°38, celui avec la tête penchée et les grands yeux tristes) dites-lui que vous venez de vous faire plaquer et que vous êtes venue trouver du réconfort sur la tombe de Chopin car rien ne vous guérit mieux que le romantisme XIXème. Ponctuez d’un « Pas vous ? ». À cet instant, regardez-le dans le fond des yeux en respirant profondément des roses roses, ce qui aura pour effet de gonfler votre poitrine. Là il devrait se rallier à votre cause : « Oui, oui, je comprend ». Souriez-lui plus chaleureusement. C’est le moment de lui dire dans un souffle « Oh mais vous savez, c’est mieux ainsi. J’aime mieux les hommes plus murs (plus jeunes, plus blonds, plus chauves : adaptez-vous à votre auditoire). Ferrez votre proie d’un « Ouh, je ne me sens pas très bien. Je peux m’asseoir un instant ? ». Ouvrez discrètement votre corsage. Il est cuit.

> Des veufs. « Oui mais non, moi ce que je veux, c’est un homme tout neuf à qui il n’est jamais rien arrivé ! » Je me doutais bien qu’il y en aurait au moins une pour penser aussi benoitement. Mais réfléchissez enfin ! Le veuf, c’est du pain béni pour la femelle urbaine solitaire. Le veuf a de l’amour à donner. Et avec un peu de chance, il est terriblement en manque de sexe.

> Des héritiers. Ah ! Là tout de suite, j’en vois qui font moins les fines-gueules. Mais comment repérer l’héritier ? C’est plus délicat. Il faut du tact. Repérez la date de décès sur la stèle, faites un petit calcul rapide. Moins de trois ans, oubliez. Sinon, abordez-le avec humilité en lui disant « Moi aussi j’ai perdu quelqu’un. C’est dur de s’en remettre. Et vous, c’était ? Votre papa ? Ahhh… », cadencez vos réponses de « Je comprends, je comprends », installez des silences de recueillement et proposez « Vous voulez bien faire quelques pas avec moi, ça me ferait plaisir de parler avec quelqu’un de gentil ? ».

> Des gothiques. Si vous aimez le noir, le violet et le rouge, les dentelles, le vinyle et les semelles compensées, le gothique est fait pour vous. Pour le repérer, fastoche : le gothique ne se déplace qu’en groupe, et le cimetière c’est son Disneyland à lui.

Les grottes à ne pas manquer

> Cimetière du père Lachaise, 8, boulevard de Ménilmontant 75020 Paris.

…Et quand on sait que Desproges habite au Père Lachaise, on est sûr que l’humour noir est bien gardé.

> Cimetière du Montparnasse, 3 boulevard Edgar Quinet 75014 Paris

> Cimetière de Montmartre, 20, avenue Rachel 75018 Paris

« Homme qui rit à moitié dans ta caverne »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Bulk Email Sender